Blogue

Efficacité

  1. Devenir un fumeur d’air frais

    | Commenter →

    Lundi matin, toujours assise  devant l’ordinateur, j’ai du mal à repartir la machine. J’ai déjà fait plusieurs «Minutes d’étirement» (Voir blog, 24 janvier 2014), même ça ne semble pas me remettre les idées en place. Je sais que j’ai besoin d’un plan plus choc.
    Fumeur d'air frais
    J’ai toujours envié les fumeurs UNIQUEMENT pour leur capacité à  sortir de manière systématique, plusieurs fois par jour,même l’hiver. Ils mettent leur manteau sans broncher, c’est naturel ou presque. L’effet nicotine est là pour eux ! Leur corps les pousse  dehors sans réfléchir. Nous, les non-fumeurs, ne bénéficions pas ce rush physique qui nous pousserait dehors. Il faut l’inventer, le simuler, il faut faire un effort.

    Je me pratique à devenir une fumeuse d’air frais. Je me bouge le c…. et hop. Gros effort de motivation pour aller dehors. Beau soleil, impression de -30 degrés Celsius, il faut se pousser bien FORT, j’en conviens. Je mets mon manteau, petite marche de 5 minutes. L’avantage: plus il fait froid et plus vite ça réveille.

    Les jours où il fait soleil, comme aujourd’hui, arrêtez-vous dans un rayon, fermez les yeux et prenez une grande respiration ou même cinq.

    Vous allez voir, ça fait le plus grand bien.

    Allez up ! Au travail !!!!
    C’est bon, c’est reparti !!!!

    Enregistrer

    Enregistrer